La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Saviez-vous que...

SAVIEZ-VOUS QUE...

Nouvelles lignes directrices sur la cessation tabagique
(ATS, mai 2020)

Un nouveau guide de pratique clinique concernant l'initiation d'un traitement pharmacologique comme aide à la cessation tabagique a récemment été publié par l'American Thoracic Society (ATS).

À la lumière des évidences récentes, les auteurs émettent sept recommandations afin d'optimiser l'efficacité du traitement de la dépendance au tabac. Voici quelques éléments discutés :

  • le choix de traitement optimal;
  • la cigarette électronique;
  • la cessation tabagique chez des patients hésitants à arrêter de fumer ou avec comorbidités psychiatriques;
  • la durée optimale de traitement.

Pour y accéder : Initiating Pharmacologic Treatment in Tobacco-Dependent Adults

Mise à jour des lignes directrices pour la prise en charge de la goutte
(ACR, juin 2020)

Depuis 2012, l'American College of Rheumatology (ACR) n'avait pas publié de lignes directrices sur la prise en charge de la goutte. 

En se basant sur le système GRADE, sur la littérature courante ainsi que sur les préférences des patients, les nouvelles lignes directrices de l’ACR fournissent des directives aux cliniciens et aux patients pour les aider dans la prise en charge de la goutte.

On y trouve des recommandations sur : 

  • Les indications et l'utilisation optimale de la thérapie d'abaissement de l'urate;
  • L’utilisation des autres médicaments indiqués dans le traitement chronique de la goutte;
  • Le traitement des poussées de goutte;
  • Les mesures non pharmacologiques et habitudes de vie optimales pour la gestion de la goutte.

Pour y accéder : 
2020 American College of Rheumatology Guideline for the Management of Gout

Mise à jour des lignes directrices sur la prise en charge de l'ostéoarthrite
(ACR/AF, février 2020)

L'American College of Rheumatology (ACR) en collaboration avec l'Arthritis Foundation (AF) présentent leurs recommandations quant aux options de traitements pharmacologiques et non pharmacologiques de l'ostéoarthrite (OA) de la main, de la hanche et du genou. On y retrouve une revue des bénéfices et risques associés aux interventions comportementales, psychosociales et physiques, ainsi qu'aux traitements topiques, intra-articulaires et systémiques de l'OA. Des tableaux résumant les alternatives de traitement recommandées ou non en fonction de l'articulation affectée sont également proposés.

Pour y accéder :
Guideline for the Management of Osteoarthritis of the Hand, Hip and Knee

Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la maladie de Parkinson 
(Parkinson Canada, 2019) 

Un groupe d'experts a récemment révisé les recommandations sur le diagnostic et le traitement de la maladie de Parkinson, une nouveauté depuis 2012. Voici quelques éléments discutés : 

  • L'importance de discuter du plan de traitement avec les patients atteints de la maladie et leurs proches; 
  • La mise à jour de la littérature pour le diagnostic et le traitement des symptômes moteurs et non moteurs;
  • L'utilisation des traitements avancés, tels que la stimulation cérébrale profonde et la perfusion intrajéjunale de gel de lévodopa-carbidopa, pour traiter les fluctuations motrices et autres symptômes moteurs; 
  • Les bénéfices de l'exercice précoce dès que le diagnostic de la maladie est fait; 
  • Les soins palliatifs, incluant l'accès à l'aide médicale à mourir. 

Pour y accéder (disponible gratuitement) : 
Guide canadien sur la maladie de Parkinson

Mise à jour du « Global Strategy for Asthma Management and Prevention »
(GINA, 2019)

Le Global Initiative for Asthma (GINA) a récemment révisé ses recommandations sur la prise en charge et la prévention de l'asthme. Les éléments abordés comprennent, entre autres :

  • La nouvelle recommandation concernant les traitements de contrôle et de secours de l’asthme léger chez les adultes et les adolescents. Les traitements de contrôle et de secours privilégiés devraient maintenant être constitués d’un corticostéroïde inhalé combiné à du formotérol, à faible dose au besoin. Pour les patients atteints d’un asthme modéré à sévère, le traitement de secours privilégié est une combinaison de corticostéroïde inhalé et de formotérol, à faible dose au besoin, seulement si ceux-ci reçoivent une thérapie d’entretien constituée de cette même combinaison. Consultez les recommandations du GINA pour davantage de détails
  • Une approche progressive pour le rajustement de la thérapie selon les besoins du patient;
  • Un survol des mesures non pharmacologiques, de la prise en charge de l'asthme chez des populations spécifiques et du traitement des exacerbations.

Pour y accéder (disponible gratuitement) :
Global Initiative For Asthma (mise à jour disponible 2020)